Archives États-Unis au Moyen-Orient - New Eastern Outlook
09.02.2024 Alexandr Svaranc

Le conflit militaire en cours entre le Hamas et Israël menace d’aggraver les tensions régionales et pourrait être l’élément déclencheur d’une catastrophe plus globale. Ce n’est un secret pour personne que la zone de guerre actuelle ne se réduit pas à la seule bande de Gaza. La position du chef du gouvernement israélien Benyamin Netanyahou (« la guerre jusqu’à la destruction totale du Hamas » et « la réinstallation volontaire des Palestiniens de Gaza ») devient la cause de l’implication d’autres forces dans ce conflit. Nous constatons notamment des activités militantes anti-israéliennes et anti-occidentales…

08.02.2024 Viktor Mikhin

La politique agressive et intéressée des États-Unis, le massacre sanglant de la bande de Gaza par Israël suscitent de plus en plus de rejet, de réprobation et d’opposition parmi les peuples du Moyen-Orient. Même les dirigeants politiques de nombreux États autrefois amis de Washington tentent aujourd’hui de prendre leurs distances avec la politique américaine et de mener une politique étrangère dans leur propre intérêt, sans se retourner vers l’ancien hégémon, qui perd lentement mais résolument sa position dans le monde…

15.01.2024 Viktor Mikhin

En réfléchissant à certains des événements tragiques survenus en 2023 et aux moyens possibles de les prévenir et de les résoudre à la table des négociations, on ne peut s’empêcher de rappeler la célèbre citation de Winston Churchill, Premier ministre du pays autrefois majestueux, mais désormais campé dans l’arrière-cour de l’Europe, la Grande-Bretagne. Il avait apparemment raison lorsqu’il disait : « On peut toujours compter sur l’Amérique pour faire la bonne chose à la fin, après avoir épuisé les alternatives disponibles ». Le massacre catastrophique et horrible des Palestiniens à Gaza…

14.01.2024 Veniamin Popov

Le soutien factuel de l’administration américaine aux bombardements barbares d’Israël sur la bande de Gaza a suscité un tollé international. Il est à noter que certains journaux arabes ont récemment cité une citation célèbre de l’ancien Premier ministre britannique Winston Churchill : « On peut toujours compter sur l’Amérique pour faire la bonne chose à la fin, après avoir épuisé les alternatives disponibles »…

08.01.2024 Alexandr Svaranc

Le conflit militaire Hamas-Israël au Moyen-Orient n’aurait évidemment pas nécessité autant de mois de combats sanglants si les forces extérieures intéressées n’y avaient pas pris part. Alors qu’Israël est patronné par les États-Unis et l’Europe, le Hamas trouve le soutien des pays arabes, de l’Iran et de la Turquie. La communauté internationale condamne de plus en plus les frappes disproportionnées des Forces de défense israéliennes contre l’enclave palestinienne à Gaza, ce qui se reflète dans le processus de vote à l’Assemblée générale des Nations Unies. En outre, des acteurs mondiaux…

05.01.2024 Viktor Mikhin

La réunion du Conseil de sécurité des Nations unies du 8 décembre a été un jour très triste et très instructif pour l’humanité dans son ensemble. Lors de cette session, les États-Unis ont usé de leur droit de veto pour bloquer, de manière effrontée et grossière, une résolution présentée par les Émirats arabes unis et soutenue par 97 pays. Cette résolution, comme vous le savez, exigeait un cessez-le-feu humanitaire immédiat pour mettre fin au massacre quotidien, insensé, sans précédent et délibéré des palestiniens de Gaza…

04.01.2024 Alexandr Svaranc

Malgré la longue liste de divergences et de contradictions entre Washington et Ankara (portant sur certaines questions régionales liées à la Méditerranée, au Moyen-Orient et au Caucase du Sud, aux sanctions anti-russes, aux relations avec la Russie et la Chine, les questions chinoises, arméniennes, chypriotes, kurdes et palestiniennes, etc.), la Turquie reste un membre important de l’OTAN et un allié politique et militaire des États-Unis. La dynamique des événements régionaux au Moyen-Orient, associée au conflit militaire en cours entre le Hamas et Israël, a, une fois encore…

01.01.2024 Viktor Mikhin

Le dernier épisode du conflit israélo-palestinien, l’actuel bain de sang israélien infligé aux palestiniens, se poursuivra pendant un certain temps encore et se soldera par une nouvelle tragédie pour les habitants de la bande de Gaza. Mais à long terme, tous ces développements auront d’énormes conséquences négatives que tous les peuples du Moyen-Orient, dont les Israéliens, subiront pendant encore longtemps. Si aucune partie au monde n’a à gagner de cette catastrophe…

29.12.2023 Viktor Mikhin

De profondes divisions se creusent en Israël à propos du bain de sang palestinien déclenché dans la bande de Gaza et de la poursuite ou non de cette guerre condamnée par la communauté internationale. De nombreux sondages d’opinion indiquent une baisse significative du soutien au cabinet militaire actuel et à ses politiques palestiniennes. Malgré plus de deux mois de bombardements militaires intensifs et d’opérations terrestres ostensiblement dirigées contre le Hamas, l’armée d’occupation israélienne n’a pas fait de progrès significatifs dans la réalisation de ses objectifs déclarés, à savoir la libération des otages…

27.11.2023 Alexandr Svaranc

L’opération militaire « Déluge d’al-Aqsa » du Hamas contre Israël n’est pas terminée, mais l’opération « Iron sword » ou « Epée de fer »de Tsahal n’a pas non plus atteint ses objectifs déclarés. La bande de Gaza continue d’être assiégée et d’être la cible d’une offensive violente des forces israéliennes, dont souffre une population majoritairement civile. Le chiffre des victimes physiques du côté palestinien a dépassé les 11 000 en un peu plus d’un mois de combats…

21.11.2023 Alexandr Svaranc

Avec le déclenchement d’un nouveau conflit israélo-palestinien, les États-Unis ont adopté une position sans équivoque en faveur de leur principal allié, Israël. Washington a non seulement soutenu Tel-Aviv par des déclarations politiques sur le droit d’Israël à l’autodéfense, mais aussi par des mesures d’assistance financière, militaire, militaro-technique, de renseignement et diplomatique. Il est évident que sans le support des Etats-Unis, Israël n’aurait pas eu de tels avantages au Moyen-Orient pendant les décennies de son existence, n’aurait pas poursuivi une politique discriminatoire à l’égard des Palestiniens…

20.11.2023 Vladimir Mashin

La presse américaine, même celle qui soutient les démocrates, admet que le président Biden a été trop prompt à soutenir inconditionnellement Israël, qu’il n’a pas protégé les droits des Palestiniens et qu’il a rendu les États-Unis complices de ce que fera Israël par la suite. Washington s’est ouvertement prononcé contre la nouvelle occupation de la bande de Gaza par Israël, mais cela n’arrête pas Netanyahu. Le 13 novembre, le président Biden a invité Israël à protéger le principal hôpital de Gaza…