Japon
29.03.2024 Boris Kushhov

Les 22 et 23 janvier 2024, le ministre des Affaires étrangères du Turkménistan, R. Meredow, s’est rendu au Japon. Au cours de ce voyage, des réunions ont eu lieu avec le ministre des Affaires étrangères du Japon, les ministres de la Transformation numérique ; du Territoire, des Infrastructures, des Transports et du Tourisme ; de l’Économie, du Commerce et de l’Industrie ; des représentants des entreprises japonaises, le directeur de l’Organisation du commerce…

13.03.2024 Nazar Kurbanov

Dès le début de l’opération militaire spéciale, le Japon a adopté l’une des positions antirusses les plus dures, imposant plusieurs paquets de sanctions, les mettant régulièrement à jour et en ajoutant de nouvelles (curieusement, il n’y a actuellement aucune communication par courrier entre la Russie et le Japon). Dans le même temps, le Japon a condamné à plusieurs reprises l’opération militaire spéciale de notre pays et a souligné son engagement à soutenir pleinement l’Ukraine et le régime de Zelensky. Mais tout est-il si clair?

20.02.2024 Bakhtiar Urusov

Fumio Kishida sera-t-il en mesure d’abandonner sa rhétorique dure à l’égard de Pyongyang et de renforcer sa popularité auprès des électeurs japonais ou compte-t-il sur les faveurs des dirigeants de la RPDC ? Quelques mois à peine se sont écoulés depuis les déclarations menaçantes du ministère japonais de la défense à l’égard de Pyongyang à la suite du tir d’essai d’un missile balistique nord-coréen en direction de la mer du Japon le 14 janvier dernier. « Les actions de la RPDC menacent la paix et la sécurité de notre pays, de la région et du monde…

19.11.2023 Murzilka

Du 3 au 5 novembre dernier, le Premier ministre japonais Fumio Kishida a effectué une nouvelle tournée éclair dans la sous-région de l’Asie du Sud-Est. Cette fois-ci, les pays visités étaient les Philippines et la Malaisie. Bien que des questions bilatérales spécifiques aient été évoquées dans chacun de ces pays, le voyage dans son ensemble a permis de réaffirmer l’importance que Tokyo accorde au renforcement de sa position dans l’ensemble de la sous-région. Tokyo y voit un maillon intermédiaire important dans le « mouvement vers le sud-ouest » du navire de la politique…

27.10.2023 Vladimir Terehov

Le mois de décembre de cette année marquera exactement les 50 ans de l’établissement des relations officielles entre le Japon et l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ANASE), qui comprend aujourd’hui 10 pays, soit la quasi-totalité de la sous-région (à l’exception de la Papouasie-Nouvelle-Guinée et du Timor-Oriental). Notons qu’au stade actuel du « Grand échiquier mondial », le coût de la question du contrôle ne cesse d’augmenter. La sous-région gagne également en importance dans la politique étrangère du Japon qui, après sa défaite lors de la Seconde Guerre mondiale…

25.09.2023 Bakhtiar Urusov
Ainu people

Le 14 septembre dernier, à Sapporo, chef-lieu de la préfecture japonaise de Hokkaido, avec le soutien du gouvernement japonais, s’est tenu un colloque international sur le développement du tourisme afin de préserver le patrimoine culturel des peuples autochtones et, en particulier, de la petite ethnie des Aïnous, les habitants indigènes des îles japonaises de Hokkaido et de Honshu. Ces aborigènes ayant des traits européens biens prononcés ont dû longtemps combattre les « Yamato Minzoku », ancêtres agressifs des Japonais…

22.09.2023 Konstantin Asmolov

Le 3 septembre, une nouvelle fête est célébrée en Fédération de Russie : Le Jour de la Victoire sur le Japon militariste. C’était un jour férié en 1945-1947, et le 14 avril 2020, à l’initiative des députés de la Douma d’État de la Fédération de Russie, un projet de loi a été adopté pour reporter le Jour de Gloire militaire marquant la fin de la Seconde Guerre mondiale au 3 septembre.  En Extrême-Orient, cette date revêt une grande importance…

09.08.2023 Bakhtiar Urusov

En juin dernier, le président russe Vladimir Poutine a signé une loi en vertu de laquelle le 3 septembre, la Russie célébrera la victoire sur le Japon militariste. La Douma d’État a adopté la loi, le Conseil de la Fédération l’a entérinée. Cet évènement a fait beaucoup souffrir l’amour-propre japonais et les journaux du pays du soleil levant ont publié des articles détaillés dans lesquels, d’une manière ou d’une autre, le prétendu problème territorial a refait surface. Le désaccord dans les relations entre la Russie et le Japon est survenu après que le gouvernement…

04.08.2023 Vladimir Terehov

Du 16 au 18 juillet dernier, le premier ministre japonais Fumio Kishida a effectué une visite dans trois pays de la région du golfe Persique, au cours de laquelle il s’est rendu successivement au Royaume d’Arabie saoudite (RAS), aux Émirats arabes Unis (EAU) et au Koweït. Depuis sa prise de fonction à l’automne 2021, c’était sa première tournée dans les pays de la région, dont l’importance dans les stratégies de tous les principaux acteurs à la phase actuelle du “Grand jeu mondial” ne cesse de croître. Malgré tous les discours sur la perspective de remplacer l’économie actuelle “carbonisée”…

27.07.2023 Vladimir Terehov

Il est bien probable que certains lecteurs (voire la majorité) soient surpris par le titre de cet article. Car les informations accessibles au grand public contribuent à l’opinion selon laquelle « le Japon ne cherche rien sur l’arène internationale ayant remis sa politique extérieure entre les mains habiles du frère aîné en la personne des États-Unis. » A peu près la même “idée générale” concerne le positionnement de l’Allemagne d’aujourd’hui, c’est-à-dire de l’allié du Japon pendant…

25.07.2023 Konstantin Asmolov

Ainsi, même la visite d’un groupe d’experts gouvernementaux à Fukushima n’a pas atténué l’agitation suscitée par le projet japonais de rejet d’eau radioactive. Le Parti démocrate de Corée (PDC), parti d’opposition, et son chef de file Lee Jae-myung ont joué un rôle majeur pour alimenter cette agitation. Le 24 mai 2023, le Parti démocrate a proposé à l’Assemblée nationale une résolution s’opposant au rejet d’eau radioactive et a accusé Yoon de prendre le parti du Japon au détriment de la santé de son peuple. Le 26 mai, le PDC a lancé une campagne de collecte de signatures contre le rejet sur la place Gwanghwamun au centre de Séoul. Comme l’a déclaré le président Lee Jae-men lors de l’événement, « comment le président et le parti au pouvoir chargés des affaires de l’État peuvent-ils se ranger du côté du Japon…

12.07.2023 Konstantin Asmolov

La situation controversée entourant la sécurité du rejet d’eau de la centrale nucléaire accidentée de Fukushima, à propos de laquelle nous avons écrit dans une première partie, a conduit une équipe de 21 experts sud-coréens à se rendre au Japon du 21 au 26 mai pour inspecter la centrale et le traitement de l’eau contaminée par la radioactivité que le Japon prévoit de commencer à rejeter dans l’océan lorsque ses réservoirs seront remplis dans un avenir proche…