Corée du Nord
04.04.2024 Konstantin Asmolov

Le 10 février, jour férié du nouvel an lunaire, Yoon Seok-yeol a visité la deuxième division du corps des marines à Kimpo, a inspecté le système de lance-roquettes multiples Cheongmu et a exhorté les troupes à se préparer à toute provocation de la part de la Corée du Nord. « Si l’ennemi provoque, vous devez répondre de manière ferme et écrasante, conformément au principe « agir d’abord, rendre compte ensuite »…

24.01.2024 Konstantin Asmolov

S’appuyant sur les tensions du début de l’année 2024, la Corée du Nord a ouvert sa « saison des missiles ». Comme le rapporte le CTAC, dans l’après-midi du 14 janvier, l’Administration générale de la science des fusées de la RPDC a procédé au lancement expérimental d’un missile balistique à combustible solide de moyenne portée doté d’une ogive guidée hypersonique et manœuvrable. Ce lancement réussi avait pour objectif de « confirmer les performances des caractéristiques de vol prévues et de manœuvre de l’ogive hypersonique guidée manœuvrable de moyenne portée et la fiabilité des nouveaux…

23.12.2023 Konstantin Asmolov

Le lancement réussi d’un satellite par la Corée du Nord le 21 novembre a donné lieu à une nouvelle vague de spéculations sur les capacités du satellite et sur une potentielle coopération militaro-technologique entre Moscou et Pyongyang. Cette situation s’explique en grande partie par le syndrome, déjà évoqué à plusieurs reprises, selon lequel la propagande anti-Pyongyang invente d’abord certains clichés et commence ensuite à y croire. « L’État diabolique » que la RPDC est supposée être ne devrait pas être en mesure d’obtenir de réels succès. Par conséquent, s’ils se concrétisent…

15.10.2023 Konstantin Asmolov
L'histoire du retour de Travis King

L’histoire de la partition Du Sud et du Nord de la Corée n’a connu que six cas de soldats américains fuyant la Corée du Nord. La septième évasion s’est produite le 18 juillet 2023, ce jour-là, Travis King, un soldat de l’armée américaine âgé de 23 ans, a traversé la zone démilitarisée du Sud. Travis King a causé beaucoup d’ennuis. Par exemple, le 8 octobre 2022, la police sud-coréenne a arrêté King, soupçonné d’avoir commis des violences dans une boîte de nuit. Il n’a pas coopéré avec les policiers qui lui ont demandé des informations personnelles et a donné un coup de pied dans la portière de leur voiture. King a été détenu dans une prison sud-coréenne du 24 mai…