Archives Religion - New Eastern Outlook
23.11.2023 Alexandr Svaranc

L’organisation militaire et le parti politique chiite pro-iranien Hezbollah (« Parti d’Allah ») sont connus pour prôner l’établissement d’un État islamique au Liban selon les principes de l’Iran. Dans un premier temps, cette structure a soutenu la juste lutte des Palestiniens contre Israël, ce qui lui a valu d’être reconnue comme organisation terroriste par Tel-Aviv. Avec le début du conflit militaire anti-israélien du Hamas le 7 octobre de cette année. « Le Hezbollah » s’est déclaré prêt à soutenir les Arabes dès le lendemain et à entrer en guerre si Tsahal lançait une opération terrestre…

20.11.2023 Konstantin Asmolov

Le 2 novembre 2023, le ministère de l’unification a annoncé qu’il avait décidé de reconnaître les membres des familles des ressortissants sud-coréens emprisonnés pendant de longues périodes en Corée du Nord comme des victimes d’enlèvement par Pyongyang. Les indemnités, d’un montant de 15 à 20 millions de wons (11 000 à 15 000 dollars) par famille, seront accordées à quatre membres de la famille vivant en République de Corée. « Pour traiter de manière substantielle la question des détenus, des personnes enlevées et des prisonniers de guerre (en Corée du Nord)…

09.11.2023 Mikhail Gamandiy-Egorov

Les représentants de la majorité mondiale de l’humanité accusent désormais ouvertement ceux qui bien que continuant à se positionner comme des « défenseurs des droits de l’homme » et de toutes sortes de « libertés », sont en réalité de véritables criminels vis-à-vis des valeurs qu’ils aiment tant proclamer. Surtout lorsqu’il s’agit de crimes contre les peuples non-occidentaux ou contre ceux, qui, selon l’Occident, ne se trouvent pas dans le « bon » camp. En principe – c’est ce qu’il fallait démontrer. Le sang des « mauvais » peuples – dans la vision de l’establishment occidental et de ceux qui lui obéissent inconditionnellement…

19.09.2023 Boris Kushhov

La visite du Pape François en Mongolie s’est achevée le 4 septembre. Cette visite était à la fois une visite spirituelle et une visite d’État : le Pape ne se rendait pas seulement en Mongolie en tant que chef de l’Église catholique. Outre son homélie, l’ouverture du lieu de culte et la rencontre avec les membres de la communauté catholique, François a également tenu une série de réunions officielles avec les dirigeants mongols, à savoir le président de la Mongolie, le Premier ministre et le président du Parlement…