Archives Les sanctions - New Eastern Outlook
03.04.2024 Mikhail Gamandiy-Egorov

Les pays BRICS renforcent assurément leurs positions sur la scène mondiale. Et ce, tant sur les plans géoéconomique que géopolitique. Sans égard à l’opinion de la minorité mondiale représentée par les régimes occidentaux et certains autres. Aujourd’hui, ces processus sont forcés d’être reconnus par un certain nombre d’analystes aux Etats-Unis et au Japon, tandis que les représentants de l’Europe bruxelloise continuent à vivre dans les illusions d’une époque révolue…

31.03.2024 Alexandr Svaranc

Dans le contexte des sanctions secondaires adoptées par les États-Unis à l’encontre des pays qui violent le régime d’embargo imposé à la Russie, depuis le début de l’année 2024, la Turquie prend volontairement ou involontairement des mesures contre notre pays qui sont incompatibles avec le cours du partenariat stratégique (au moins dans la sphère des relations commerciales et économiques). En particulier, nous avons assisté au refus des banques turques d’accepter les paiements des personnes morales russes et maintenant des exportateurs turcs de marchandises vers le marché russe…

14.03.2024 Alexandr Svaranc

Depuis plus de deux mois, depuis le début de l’année 2024, le système bancaire et les entreprises en général en Turquie subissent une pression sans précédent de la part des États-Unis en termes de sanctions secondaires pour le développement de relations commerciales avec la Russie en contournant les mesures restrictives – embargos – établies par Washington. Malheureusement, les banques turques ont commencé à refuser d’accepter les paiements financiers des entreprises russes et des exportateurs turcs vers la Russie…

08.03.2024 Simon Chege Ndiritu

Le président français, Emmanuel Macron, a déclaré que l’idée d’envoyer des troupes de l’OTAN en Ukraine restait une option (ici), ce qui, associé au complot de la Luftwaffe allemande pour faire sauter le pont de Crimée (ici), reflète le cul-de-sac politique auquel l’UE et l’OTAN sont confrontées. Il reste peu d’options, la première étant l’intervention officielle de l’OTAN en Ukraine, qui peut entraîner des coûts militaires prohibitifs.

04.03.2024 Alexandr Svaranc

Comme on le pense généralement, en raison des sanctions antirusses et des pressions américaines sur les entreprises et, surtout, sur le système financier turc, les banques turques ont dû, depuis janvier dernier, arrêter ou geler les paiements bancaires à des partenaires russes et refuser les transactions avec des entités juridiques russes. La poursuite d’une telle situation entraînera naturellement un impact négatif sur le chiffre d’affaires global des échanges entre nos pays. Mais il y a toujours une issue, c’est simplement une question de prix. Le développement des relations commerciales…

04.02.2024 Alexei Bolshakov

Dans l’article précédent, vous et moi avons examiné les relations entre la Russie et l’organisation de l’ANASE, l’un des « acteurs » les plus importants de la région Asie-Pacifique. Il s’agit de l’association la plus importante et la plus performante de l’Asie du Sud-Est qui, en termes géoéconomiques, occupe l’une des premières places en Asie et réunit une région de plus de 600 millions d’habitants. Je propose maintenant de parler du forum de la Coopération économique Asie-Pacifique (APEC), une association régionale multilatérale à laquelle participent 21 économies, dont la Russie…

27.12.2023 Mikhail Gamandiy-Egorov

La marche en avant des principales forces du monde multipolaire, de-facto la rupture entre l’Occident et le Sud global, l’inefficacité des sanctions à l’encontre des pays véritablement souverains de la planète, le refus croissant vis-à-vis des éléments clés de la domination occidentale, ainsi que tout simplement le rejet à l’échelle mondiale de la politique des régimes occidentaux – constituent certains des éléments significatifs de cette fin d’année. L’année 2023 touche à sa fin. Bien qu’elle n’ait pas été facile, le bilan de l’année qui s’achève est clairement en faveur des partisans de l’ordre multipolaire, à la colère générale…

06.07.2023 Alexandr Svaranc

Comme on le sait, les relations américano-iraniennes contemporaines ont été divisées en deux étapes : un partenariat de 1947 à février 1979 (c’est-à-dire avant la date de la révolution islamique en Iran) et de l’hostilité entre février 1979 et aujourd’hui. Après la révolution islamique, le renversement du régime de Shah Reza Pahlavi et la prise d’otage d’employés de l’ambassade américaine à Téhéran en 1980, les États-Unis ont rompu leurs relations diplomatiques avec l’Iran. On ne peut pas dire que la raison principale de la confrontation en cours entre les États-Unis et l’Iran est le régime théocratique de Téhéran et le manque de démocratie dans ce pays…

23.06.2023 Journal NEO

Dans le cadre de l’inclusion de New Eastern Outlook dans le 11e paquet de sanctions de l’UE, nous apprécions sincèrement la promotion gratuite et efficace de notre revue. Depuis de nombreuses années, New Eastern Outlook est un forum ouvert permettant à des experts de différents pays d’exprimer leurs points de vue sur un large éventail de questions politiques, économiques et sociales. Nous avons honnêtement et régulièrement rendu compte des politiques néocoloniales de l’UE et des États-Unis dans diverses régions du monde, et nous considérons la politique de sanctions à notre encontre comme notre point culminant…