Archives France - New Eastern Outlook
04.02.2024 Anvar Azimov

Le chef d’État français Emmanuel Macron s’est rendu en Inde l’autre jour. Il était l’invité principal des célébrations organisées à Delhi à l’occasion du 75e anniversaire de la République de l’Inde, proclamée le 26 janvier 1950 avec l’adoption de la Constitution. Traditionnellement, ce jour-là, des défilés militaires de grande envergure et des manifestations civiles colorées sont organisés dans la capitale et dans d’autres grandes villes du pays. Chaque année, les dirigeants indiens invitent un hôte d’honneur de marque pour célébrer le Jour de la République. Initialement, il était prévu que le président américain Joseph Biden vienne à Delhi…

24.01.2024 Viktor Mikhin

Alors que le temps passe après la fin de la présence militaire de la France au Sahel et le retrait des dernières troupes françaises du Niger, de nombreux analystes politiques se concentrent sur l’analyse des politiques antérieures de la France dans la région. Le retrait des troupes françaises symbolise la fin de la stratégie de Paris, qui a mis l’accent de manière disproportionnée sur la puissance militaire tout en mettant de côté les éléments plus nécessaires que sont le soutien social et politique aux Africains. Les mêmes politologues tirent la conclusion légitime que la dépendance excessive de la France…

15.01.2024 Alexei Bolshakov

Au cours des dernières années, la situation dans la région du Sahel a connu des changements importants. Des coups d’État successifs ont eu lieu au Mali, au Burkina Faso, au Niger et au Gabon. Les pays africains, conscients de leur importance dans le monde multipolaire d’aujourd’hui, prennent de plus en plus leurs distances par rapport aux anciennes métropoles qui, pendant des siècles, les ont utilisés comme source de minerais bon marché…

11.01.2024 Mikhail Gamandiy-Egorov

Plus le temps passe et plus précisément se déterminent les relations futures entre les pays du Sud global, y compris africains, et la minorité occidentale de l’humanité représentée par les régimes correspondants. Et ces relations ne sont décidément pas en faveur de ces derniers. Le plus intéressant est que l’Occident collectif, qui continue à multiplier ses propres erreurs stratégiques – et à s’auto-frapper en raison de son arrogance – demeure incapable de prendre conscience des conséquences ultérieures de ses actions absurdes. Dans les premiers jours de la nouvelle année 2024, le régime suédois…

25.12.2023 Viktor Goncharov

La France a subi un nouveau revers géopolitique en Afrique. Le 2 décembre, le Burkina Faso et le Niger ont annoncé leur retrait de toutes les instances du G5 Sahel, un cadre institutionnel initié par les dirigeants du Burkina Faso, de la Mauritanie, du Mali, du Niger et du Tchad en 2014 et finalement constitué en 2017. Le 6 décembre, les présidents mauritanien et tchadien ont également annoncé leur retrait de l’organisation. Parmi les raisons évoquées par les chefs militaires des deux premiers pays pour se retirer de l’alliance figure l’incapacité de l’organisation à résoudre…

16.12.2023 Viktor Goncharov

Immédiatement après la mort du président tchadien Idriss Débi, décédé en avril 2021 des suites de blessures subies lors de combats avec des rebelles dans le nord du pays, les militaires ont annoncé la dissolution du parlement et du gouvernement et la constitution d’un Conseil militaire de transition dirigé par son fils, le général Mahamat Idriss Débi, âgé de trente-sept ans. Ce faisant, les militaires ont ignoré la disposition constitutionnelle selon laquelle, à la mort du chef de l’État, la présidence du pays est temporairement transférée au président de l’Assemblée nationale…

10.12.2023 Vladimir Terehov

La visite en Chine de Catherine Colonna, ministre française des affaires européennes…

23.11.2023 Viktor Goncharov

Quelques minutes après l’annonce de la victoire d’Ali Bongo Ondimba à l’élection présidentielle dans la capitale gabonaise, Libreville, le 30 août dernier, un groupe d’officiers militaires a annoncé sur la chaîne de télévision Gabon 24 qu’il était démis de ses fonctions, que les résultats de l’élection étaient annulés, que le gouvernement était dissous, que les frontières étaient fermées et qu’un Comité de transition et de restauration de l’autorité de l’État était mis en place. Ce comité, dirigé par le commandant de la Garde républicaine, le général Brice Oligie Nguema, était composé de membres de l’armée régulière, de la Garde républicaine et d’autres forces de sécurité.

21.11.2023 Mikhail Gamandiy-Egorov

La libération très récente de Kidal, ville malienne clé, dans un délai bien plus court que certains experts auraient pu imaginer, représente un véritable choc pour toutes les forces néocoloniales de l’Occident, de même que pour tous les opposants à l’alliance des Etats africains avec la Russie. Récemment avaient été analysées deux orientations : d’une part que l’Occident se montre indisposé à reconnaitre les succès militaires des pays africains…

17.11.2023 Boris Kushhov

Le 2 novembre à Tachkent s’est terminée la « tournée en Asie centrale » du président français E. Macron, au cours de laquelle il s’est rendu au Kazakhstan et en Ouzbékistan. La rhétorique générale du président français n’a cette fois-ci rien eu d’originale : elle se rapproche le plus possible de celle qui l’a notamment accompagnée lors de sa visite estivale en Mongolie. « Je veux que le Kazakhstan se sente comme un pays libre de toute influence extérieure, pas comme un vassal, mais comme un pays qui défend ses intérêts sur la scène internationale »…

14.11.2023 Mikhail Gamandiy-Egorov

A l’heure où les Forces armées maliennes poursuivent leur offensive contre les groupes terroristes et armés sur la partie du territoire national qui n’était plus sous contrôle des autorités du pays depuis de longues années, contribuant ainsi à résoudre les questions de sécurité et d’intégrité territoriale de l’Etat, les instruments de propagande occidentale reprennent quant à eux leurs anciennes habitudes. Malgré le fait que les méthodes de ces derniers n’inspirent plus confiance à personne – ni dans les pays africains…

13.11.2023 Viktor Goncharov

Alors que trois mois se sont écoulés depuis le renversement du président Mohamed Bazoum au Niger et la prise de pouvoir par les militaires emmenés par le commandant de la garde républicaine, le général Abdourahamane Tchiani, la situation dans le pays continue de faire l’objet d’une attention particulière. Et elle est d’abord liée aux contradictions qui se sont fait jour entre les deux principaux acteurs extérieurs que sont la France et son principal partenaire, les États-Unis, sur les voies et moyens de résoudre cette crise.  En effet, de tous les pays occidentaux, c’est la France qui a réagi le plus durement à ce coup d’État…